Mise en conformité RGPD : QUID des TPE et PME ?

Mise en conformité RGPD : QUID des TPE et PME ?

À compter du 25 mai 2018 et après une longue période de communication sur le sujet, le règlement général sur la protection des données, plus communément appelé RGPD, a finalement pris effet. Le temps est donc venu pour les entreprises d’être en règle, mais les problématiques sont-elles les mêmes pour les TPE et PME ? Petit brief sur la situation !

Tous concernés par le RGPD

À partir du moment où une entreprise, quelle qu’elle soit, récolte, traite ou stocke les données personnelles de ses utilisateurs, elle doit impérativement préparer sa mise en conformité au RGPD depuis le 25 mai 2018. Grands groupes, TPE et PME sont donc tous visés par cette nouvelle réglementation qui est en vigueur sur l’ensemble du territoire européen.

Que les TPE et PME collectent pour elles-mêmes les données clients ou pour le compte d’un tiers dans le cas de la sous-traitance, les attentes de la CNIL avec la mise en application du RGPD sont les mêmes : offrir aux usagers une complète intelligibilité et davantage de maîtrise à l’égard de leurs informations personnelles et la protection de celles-ci.

Ce que le RGPD implique pour les TPE et PME

Le règlement général sur la protection des données dispose que les usagers doivent maîtriser de leurs données sans quoi, en cas de violation de ces nouvelles obligations par les entreprises qui les détiennent, d’importantes sanctions financières sont prévues.

Mais loin d’être pensé comme une punition, le RGPD peut aussi s’avérer bénéfique pour les entreprises. En effet, les sociétés ne sont pas sans savoir que des clients rassurés sont des clients en confiance. Agir en toute transparence auprès des utilisateurs et sécuriser leurs données personnelles sont donc les meilleurs moyens de renforcer durablement leur fidélité.

Entre obligations, contraintes, pénalités et avantages, l’application du RGPD va incontestablement changer les habitudes des entreprises, y compris les TPE et PME. Mais pour déboucher sur une mise en conformité sans heurts, il est certain que le client doit constamment être au cœur des actions menées.

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] pour être en conformité avec le RGPD les e-commerçants doivent respecter les critères suivants […]

  2. […] de systèmes à mettre en place. Ces coûts peuvent être difficiles à assumer en particulier pour les petites entreprises, les TPE et les indépendants qui n’ont pas les mêmes moyens que les plus grosses structures. L’application RGPD Spot est […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *