Quelles sont les actions à mettre en place après le 25 mai 2018 ?

Quelles sont les actions à mettre en place après le 25 mai 2018 ?

Le 25 mai 2018, le nouveau règlement général de protection des données, nommée plus communément RGPD, sera officiellement applicable sur l’ensemble du territoire européen. Après les actions de mise en conformité que vous aurez établies dans votre entreprise, quel est le programme ? Voici ce qui vous attend !

Être fidèle aux obligations RGPD

Qui dit nouveau texte de loi, dit nouvelles règles ! Le RGPD ne faisant pas exception, les entreprises ne respectant pas les obligations RGPD après le 25 mai 2018 subiront de lourdes amendes. Il est donc impératif pour vous d’être sensibilisé à cette future conformité.

D’autant plus que même si la CNIL assure qu’elle sera conciliante en termes de réprimandes au lancement officiel du RGPD, il est difficile d’établir dans quelle mesure. C’est pourquoi il vaut mieux se prévenir de toutes sanctions et être préparé techniquement parlant, notamment en ce qui concerne le droit à la portabilité des données clients.

Maintenir sa conformité RGPD technique

Les internautes disposant d’un droit de regard sur leurs informations personnelles grâce au RGPD, vous pouvez établir une relation de confiance au travers de cette politique de transparence sur la collecte et le traitement de leurs données. Par ce biais, vous pouvez établir un plan de priorité sur les actions techniques et organisationnelles à mener dans votre entreprise.

Cette accessibilité passe également par une bonne gestion de vos ressources clients. Pour cela, des outils et prestations de consulting comme la cartographie de données vous seront d’une grande aide après le 25 mai 2018. Dans cette logique, vous devrez ainsi repenser votre stratégie d’entreprise pour qu’elle demeure à la fois efficace, la moins coûteuse possible tout en étant en accord avec le RGPD.

Plus tôt vous aurez anticipé votre mise en conformité RGPD, moins les actions à mener a posteriori seront nombreuses. En revanche, après le 25 mai 2018, vous ne serez pas pour autant exempt d’actions à mener au sein de votre entreprise, surtout concernant l’aspect technique et la relation entre vous et vos usagers au sujet de leurs données personnelles.

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) rentre en application le 25 mai 2018. Il a pour objet l’établissement de règles relatives à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et des règles relatives à la libre circulation de ces données au sein de l’Union Européenne. […]

  2. […] les différentes nouveautés qui définissent le Règlement Général sur la Protection des Données prévu pour le 25 mai 2018, les entreprises devront notamment se préparer à la portabilité des données et informations […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *