Que va changer le RGPD pour le E-commerce ?

Que va changer le RGPD pour le E-commerce ?

Le 25 mai 2018, le règlement général sur la protection des données est entré en vigueur et est censé être suivi par l’ensemble des entreprises, et notamment dans le domaine du E-commerce, disposant d’informations personnelles sur leurs clients. De nouvelles obligations qui vont changer la donne sur plusieurs points.

Une structure renforcée autour des données personnelles

Parmi les sociétés détenant des informations privées sur leurs clients, les entreprises et sites E-commerce ne peuvent que se sentir concernés par le RGPD. Bien plus stricte que la Directive de 1995 à laquelle elle succède, cette nouvelle loi privilégie les utilisateurs et leurs droits. Les acteurs du E-commerce doivent donc revoir impérativement leur façon de faire au risque de subir les futures sanctions financières de la CNIL.

Avec le RGPD, les entreprises E-commerce doivent ainsi justifier la pertinence de leurs actions, notamment lorsqu’elles réclament certaines données personnelles à leurs clients. La collecte, le traitement et la conservation de ces  données seront donc bien plus limités, contrôlés, et fondés sur une raison légitime.

Un nouveau rapport avec les clients

Bien plus impliqué dans le processus au cœur duquel il se trouve et éveillé dans son rapport aux données qu’il communique, le client est alors à même de reprendre une certaine maîtrise sur les informations qu’il fournit. En ce qui concerne les entreprises E-commerce, au-delà d’éviter les amendes, respecter le RGPD revient avant tout à renforcer la confiance que leur attribuent les utilisateurs.

Que cela concerne les mailings list, la collecte et l’utilisation de données personnelles ou même plus simplement le statut de prospect des utilisateurs, la mise en application du RGPD vient cadrer davantage les entreprises de E-commerce qui doivent dorénavant obligatoirement informer leurs usagers et solliciter leur autorisation de façon explicite.

Passé le 25 mai 2018, le RGPD est donc la nouvelle ligne de conduite à adopter pour toutes les entreprises E-commerce. Une mise à niveau qui implique entre autres de repenser le rapport qu’elles entretiennent avec leurs clients et leurs données personnelles en vue de créer un climat de transparence et de confiance.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *